d
t
m

Questions de langues et enquêtes statistiques

En collaboration avec l'Office fédéral de la statistique (OFS)
Domaine: 
Plurilinguisme institutionnel et sociétal
Durée: 
09.2014 - 08.2015

Vera Prosdocimo, Julia Valle, Yohan Bühler

Statut: 
Terminé
Description: 

Depuis 2010, l’OFS récolte chaque année des données statistiques en utilisant en premier lieu les registres des habitants qu’il complète en procédant à des enquêtes par échantillonnage. De plus, l’OFS propose chaque année une analyse thématique approfondie sur un thème d’intérêt politique. En 2014, l’Office a réalisé pour la première fois l’étude : « Enquête sur la langue, la religion et la culture » (ELRC 2014) qui sera répétée tous les cinq ans. Dans le cadre de ce projet, nous avons accompagné la direction du module « Langues » en étudiant en particulier les difficultés liées aux enquêtes statistiques sur les langues dans un pays multilingue comme la Suisse. Notre analyse a principalement traité les questions suivantes :

  • Selon quels critères et dans quels buts les questions relatives aux langues ont-elles été formulées dans l’enquête statistique ELRC 2014 ?
  • Quels défis la formulation des questions et des explications soulève-t-elle ?
  • Quels processus de négociation se mettent en place lors des interviews téléphoniques ?
  • Quelles questions et quels termes posent des problèmes de compréhension et d’interprétation auprès des personnes interrogées ?
  • Quelles différences peut-on observer entre les régions linguistiques ?

Afin de pouvoir répondre à ces questions, nous avons réalisé à la fois une analyse documentaire et une recherche ethnographique : nous avons examiné les documents conçus avant et pendant le projet ELRC 2014 par l’OFS et l’institut de sondage mandaté (questionnaires, supports de formation et instructions supplémentaires destinés aux enquêteurs en allemand, en français et en italien). Pour les besoins de notre projet de recherche, l’institut de sondage et l’OFS ont réalisé des entretiens téléphoniques parallèles à l’enquête ELRC 2014 auprès d’environ 150 personnes (50 en allemand, en français et en italien) qui ont été enregistrés avec le consentement explicite des personnes sondées. De plus, nous avons assisté à des séances de formation de l’institut de sondage et accompagné les enquêteurs sur trois sites, chacun situé dans une région linguistique différente, pendant l’enquête parallèle.

Finalité – Résultats attendus: 

L’analyse de la conception du questionnaire ainsi que de son utilisation dans le cadre des interviews téléphoniques met en évidence les opportunités et les limites d‘une enquête détaillée portant sur des pratiques de plus en plus plurilingues. Même des questions conçues avec attention, des termes, des explications et des filtres choisis avec minutie ainsi qu’une attention particulière accordée la formation aux techniques d’interviews ne suffisent pas à mettre en évidence toutes les marges de manœuvre et d’interprétation à la disposition des acteurs impliqués. L’analyse des interactions téléphoniques et des interviews du groupe cible montre que les certitudes et connaissances langagières tant des interviewers que des sondés influencent grandement les données qui seront saisies au final.